Parc Perdicaris

Parc Perdicaris, Tanger, Maroc
Publié le mai 31, 2019 / 55
Type de lieux : Places, parcs et plages
Catégorie de lieux : Parcs
Ville : Tanger
Tél. : -

Le Parc Perdicaris, poumon vert de Tanger

 

A quelques encablures du centre ville et avec sa vue imprenable sur la mer, Rmilat recèle d’un patrimoine naturel et historique de près de 70 hectares.

 

Accès

En grand taxi depuis Iberia pour 5 dirhams, ou à pied depuis la plage de Merkala pour les plus téméraires, la forêt en front de mer de Rmilat offre un cadre propice au repos pour vos sorties en famille ou entre amis.

 

Moment de détente

Désormais réaménagé avec de belles allées pavées, le Parc Perdicaris permet de paisibles balades – y compris avec poussettes -, mais aussi des pique-niques sur des tables et bancs en bois.

Les sportifs trouvent eux aussi de quoi les satisfaire avec un skatepark à l’extérieur et deux espaces d’entraînement musculaire, regroupant au sein même du site des équipements s’intégrant harmonieusement au paysage. Les randonneurs prennent plaisir à s’aventurer sur les sentiers allant, entres autres, jusqu’au Cap Spartel. Quelques chemins escarpés mènent jusqu’à la plage de Agla en contrebas. Pêcheurs et baigneurs profitent de ce récif scarifié par les eaux claires du Détroit.

Au-delà de ces activités, cette forêt reste sûrement le meilleur endroit pour apprécier la beauté de la nature tangéroise. Par temps clair, vous pourrez même apercevoir les côtes espagnoles toutes proches et le rocher de Gibraltar pointer au loin.

Et quoi de plus agréable en ce mois de jeûne que de venir y attendre le coucher du soleil avant d’entamer un délicieux ftour dans une ambiance chaleureuse, à la fois iodée et boisée.

A noter que pour préserver l’espace propre, des poubelles ont été installées.

 

Faune et flore

Bien que la forêt soit devenue un domaine public aux lendemains de l’Indépendance, ce n’est qu’en 1993, à la faveur de l’étude du Plan directeur sur les aires protégées, que ce lieu a été déclaré Site d’intérêt biologique et écologique.

C’est pourtant, depuis plus de 100 ans, un véritable parc botanique des cinq continents, lieu de cohabitation de plus de 200 espèces végétales méditerranéennes (pin pignon, chêne liège, chêne zen…) et exotiques (eucalyptus, mimosa, palmier dattier, dragonnier, yucca…). Sans oublier que la forêt héberge seize espèces de mammifères telles que des belettes, mangoustes ou encore les sangliers que l’on observe parfois au détour d’un chemin, mais également 28 espèces de reptiles. Elle constitue par ailleurs une zone de transit pour un grand nombre d’espèces d’oiseaux migrateurs : cigognes, grues…, de même que des rapaces.

 

Perdicaris, un bout d’histoire

Au sein du parc, dans les hauteurs, vous ne manquerez pas de remarquer une grande bâtisse en cours de rénovation.

C’est en 1872 qu’un diplomate américain du nom de Ion Perdicaris la fit construire pour sa femme souffrante. Ils y vécurent pendant des dizaines d’années en famille appréciant et valorisant le vaste domaine, en l’agrémentant d’arbres exotiques et de nouveaux sentiers. Ion Perdicaris a ainsi marqué l’histoire car il fut kidnappé avec son gendre, le 18 mai 1904, par le célèbre Raïssouni, chef d’un mouvement de rébellion au nord du Maroc. Le gouvernement américain réagit de façon spectaculaire en envoyant une flotte de croiseurs au large de Tanger. Ce qui permit de faire pression sur le sultan et d’obtenir quelque temps plus tard, moyennant une rançon, la libération du diplomate. Une aventure telle, qu’elle a été portée à l’écran en 1975, avec Sean Connery et Brian Keith dans Le Lion et le vent.

Aujourd’hui, la restauration de la villa est en phase finale. Elle devrait ouvrir ses portes aux visiteurs prochainement. Le bâtiment serait peut-être alors reconverti en musée, mais selon les dires de la Wilaya, l’issue finale n’est à l’heure actuelle toujours pas exactement déterminée.

 

Ce projet phare s’inscrit dans le cadre du programme de réhabilitation des sites historiques et des parcs naturels et fait partie intégrante du programme Tanger Métropole. L’aménagement du parc urbain Perdicaris-Rmilat vise à mettre en valeur sa dimension historique, sa portée environnementale et sa diversité écologique.

 

Conseil Lecture

Perdicaris/Rmilat, un patrimoine naturel d’exception à Tanger de K. Mohammed TEMSAMANI

Horaires d’ouverture
2019-06-30

Inauguration du FLATTA à Perdicaris

L’Association Zanka 90, organise la troisième édition de cette manifestation mêlant culture et nature. Premier événement du genre au Maroc, le FLAtta propose de découvrir des installations d’Art Nature (Land Art),  résultat d’une résidence d’artiste à laquelle ont participé une dizaine d’artistes  sélectionnés, en provenance de tout le Maroc. Par la suite, le FLAtta organise… Plus d'information

2019-06-30

Inauguration du FLATTA à Perdicaris

L’Association Zanka 90, organise la troisième édition de cette manifestation mêlant culture et nature. Premier événement du genre au Maroc, le FLAtta propose de découvrir des installations d’Art Nature (Land Art),  résultat d’une résidence d’artiste à laquelle ont participé une dizaine d’artistes  sélectionnés, en provenance de tout le Maroc. Par la suite, le FLAtta organise… Plus d'information

Prestations
Avis
Il n'y a pas encore de commentaire, pourquoi ne pas être le premier ?
Laisser un avis
Vous devez être identifié pour poster une évaluation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces similaires