Dar Tanjia

Avenue des Chênes Liège, Tanger, Maroc
Publié le juin 21, 2019 / 83 Fiche vérifiée par l'administrateur comme étant authentique
Type de lieux : Restaurant
Catégorie de lieux : Lieu tout public
Ville : Tanger
Caractéristique : Cuisine Marocaine

Depuis un an, à Branes II, en face de Attijariwafa Bank, Dar Tanjia et que tous les amateurs de la gastronomie marocaine devraient connaître. Fondé par Mustafa Ali, chanteur célèbre au Maroc, connu des tangérois pour avoir longtemps chanté au sein du restaurant Al Mawal, ce marrakchi a débarqué à Tanger avec l’ambition de partager tous les délices de sa ville natale.

Une halte gourmande prisée d’une clientèle familiale.

La Tanjia est un plat traditionnel ancestral venant de Marrakech. Une recette d’homme, qui partant le matin à la chasse ou au travail, laissait sa jarre et un morceau de viande au boucher du quartier, lui confiant ainsi la préparation de ce plat, destiné à cuire des heures durant, dans les cendres chaudes du hammam beldi. De ce fait, notre homme trouvait sa gamelle chaude le soir en rentrant.

Un cadre authentique

Bien qu’il ne soit pas situé en plein centre historique de la médina, ce petit restaurant dégage cependant une atmosphère purement marocaine, grâce à une décoration soigneusement réfléchie. Dès l’entrée, vous serez surpris de retrouver une calèche à jus d’orange, comme celles de Jemaa El Fna, ou bien encore deux jarres à tanjia, à taille humaine. Bordées de palmiers, la terrasse et la salle peuvent facilement accueillir une cinquantaine de personnes dans un cadre chaleureux, bien installées autour de table en bois ornées de belles vaisselles aux motifs orientaux. En guise de menu, un morceau de cuir sur lequel sont écrits le nom des plats en caractères calligraphiés.

Une entreprise familiale

Que ce soit en cuisine ou en salle, toute l’équipe fait partie de la même famille. Les fils au service, les filles en cuisine et à la caisse, chacun à son poste et toujours avec le sourire.

La tradition culinaire

Le secret de la Tanjia réside principalement dans le dosage des ingrédients mais surtout dans le mode de cuisson. Et pour ce faire, le propriétaire du restaurant a fait construire différents fours : Un four à cendre pour la tanjia, un four à pain et grillades et trois four à Méchoui dans lesquels rentre tout entier le mouton.

Au menu

Pour vous mettre en bouche, avant que votre commande ne vous soit servie, vous recevrez un large assortiment de salades marocaines composé de tomates confites, concombre râpé, aubergine grillée… Si le vendredi, il y a foule à Dar Tanjia, car tout le monde veut savourer le délicieux couscous royal à 45 Dh, les autres jours, les habitués y vont pour savourer l’une des Tanjias proposées : viande, poulet ou poisson. Dans la liste des plats populaires qui font sensation, on retrouve la fameuse rfissa, ou encore les tripes et les kor3in (les pieds de boeuf à la marocaine). Plus élaborées, les tajines marient les saveurs, à l’image du coquelet aux abricots secs et aux amandes, ou du tajine de boeuf aux pruneaux. Mais l’une des grandes stars de la carte, (lorsqu’il en reste, mieux vaut réserver) reste le Méchoui de mouton, cuit ici comme nulle part ailleurs à Tanger.

Si la carte ne compte qu’une dizaine de suggestions, la brigade de cuisine est prête à relever tous les défis et à vous préparer vos plats préférés si vous pensez à commander quelques heures avant de venir.

Horaires d’ouverture
Prestations
Avis
Il n'y a pas encore de commentaire, pourquoi ne pas être le premier ?
Laisser un avis
Vous devez être identifié pour poster une évaluation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces similaires