Tanger Pocket : Tanger Quad - Tanger Pocket City-Guide
Escapade

Tanger Quad

De Nouveaux bolides pour de nouvelles aventures

Installé depuis 6 ans à une vingtaine de kilomètres en direction d’Assilah, Tanger Quad nous fait faire le plein d’adrénaline derrière le guidon de ses machines surpuissantes que rien n’arrête.

Après avoir réservé votre excursion de 2 à 6 heures, prenez votre voiture ou un taxi en direction d’Assilah, par la route nationale intérieure, vers par Had Gharbia. Au bout de quelques kilomètres, vu l’état de la route actuellement en travaux sur ce gros tronçon, vous vous mettrez facilement en condition de pilote de rallye… Une fois arrivé au QG, vous ferez surement la connaissance de Florence, la fondatrice, et de Bilal, le mécano, qui vous présenteront les règles de base à respecter et le fonctionnement des engins. Selon l’âge et la force de chaque conducteur, la cylindrée des machines que vous chevauchez, varie, allant de 125 à 250 cm3 pour les anciens Yamaha et de 300 à 450 cm3 pour les tout nouveaux quads Kimco, s’étant rajoutés à l’écurie au mois de juin dernier. Avec une telle puissance, ces bolides risqueraient de vous décoiffer si vous ne portiez pas un casque. Alors, avant d’attaquer, une petite séance d’initiation ou de chauffe s’impose sur le petit circuit du terrain. Une fois bien rodé aux virages et freinages, c’est l’heure du départ pour une boucle de 2 heures et d’une trentaine de kilomètres à travers un arrière-pays, difficilement accessible autrement qu’à pieds ou à dos d’ânes.

 

On débute doucement, sans trop de frayeurs, sur une bonne piste s’engouffrant au milieu des pins et des eucalyptus. Notre guide nous voyant prendre confiance décide d’accélérer un peu, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Au fur et à mesure, l’angle d’inclinaison change, et l’on commence à gravir une colline sur une piste quelque peu endommagée. Puis soudain, la vue se dégage, et Florence nous fait un signe du bras pour nous arrêter et contempler cette vue à 360° qui s’offre à nous : le barrage dans toute sa grandeur d’un côté et de l’autre le mirage de l’océan dans une verdure étouffante. De là, notre guide nous pointe du doigt le point culminant de notre trajet, de l’autre côté de la vallée, sur ce qui s’apparente plus à une petite montagne qu’une grande colline. C’est bien joli tout ça, mais quand on est à cheval sur ce genre de moteur, on a qu’une envie, c’est de l’entendre rugir. Malheureusement, tout ce qui monte doit redescendre, et c’est à ce moment là que l’on ne regrette pas d’avoir testé le frein avant, lors du tour d’initiation. Mais, même si la vitesse est bien plus lente, on apprécie la technicité que ce passage demande et nous garde bien sous tension. Quelques coups d’accélérateur plus tard, une nouvelle ascension commence, sur des pistes toutes fraîches entretenues par une horde de camions oeuvrant pour la construction de la LGV. Jusque là tout va bien, on roule sur de la terre dont les nuances varient du rouge au noir en un clignement de paupières. Jusqu’à ce qu’un nouvel obstacle se présente à nous. Il semblerait qu’un camion ait vidé son chargement de gravats au milieu de la piste, la transformant en un hors-piste en bord un ravin. Pic d’adrénaline garanti qui vous poussera à faire preuve d’un maximum de vigilance. Nous y voilà, sur le toit de Had Gharbia, lové à l’abri du vent entre d’immenses rochers perçant le sol tels les épines dorsales d’un stégosaure. Une petite pause le temps de rincer ma bouche du demi-kilo de poussière emmagasiné en cours de route, et top départ pour une dernière ligne droite, entre piste et route au milieu des cultures. Ma boucle de 2 heures se conclut sans soucis, et bien qu’il m’aurait été plaisant de partir pour 6 heures, je ne suis pas sûr que j’aurais tenu le coup, vu les courbatures que j’ai ramenées avec moi comme seules preuves de mes exploits.

Ain Jdioui, vers Assilah par P4603, tél. 06 61 85 62 20

http://www.tanger-quad-maroc.com

Montrer plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en rapport

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker