El Mesana Un délicieux goût d’Espagne

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, j’ose espérer que ce petit article vous taquinera suffisamment pour que vous alliez le découvrir par vous même. Car croyez le ou non, c’est l’un des meilleurs restaurants espagnols de Tanger.

Tout d’abord, son emplacement idéal sur la corniche, à quarante mètres à gauche du Palais Qsar Al Anwar. Lorsque l’on découvre la décoration du lieu, on a que faire de la vue sur la baie. Les teintes pastels aux murs, des nappes blanches, et sous nappes colorées, rehaussent les nombreux tableaux qui ornent l’établissement.

Une fois assis dans l’un des confortables sièges, à l’intérieur, car le vent se lève sur la terrasse, un élégant serveur nous apporte la carte. Et là, quelle surprise ! Pas de carte interminable où la majorité des plats proposés ne seraient tout simplement pas bien maîtrisés. Toute la carte tient sur une simple feuille, avec une vingtaine de plats maximum, entre les entrées, les plats et les desserts… Peu de choix, certes, mais cela n’enlève rien à la diversité et surtout à la qualité. Une carte des vins propose quelques bonnes bouteilles pour accompagner chaque plats.

De notre côté, en entrée, nous avons choisi  une soupe. Après avoir longuement hésité à prendre le gaspacho, nous avons finalement opté pour le Salmorejo. Une soupe fraîche à la tomate, avec des oeufs et du thon, un vrai régal. Et en suivant, parce que je ne résiste jamais à la tentation, une assiette d’anchois marinés. Et si je vous dis que ce sont les meilleurs que j’ai jamais goûté à Tanger, vous devez me croire !

Ensuite, malgré un penchant pour l’une des paellas ou la côte de boeuf pour deux personnes, nous nous sommes fiés aux conseils de notre  hôte, qui nous a recommandé l’un des poissons du jour, la lotte. Cuite à la plancha, avec un filet d’huile d’olive, quelques herbes et un peu d’ail, la cuisson était tout simplement parfaite, et l’accompagnement irréprochable, avec, notamment, une succulente piperade. Le second plat choisi vous surprendra peut-être, parce que, lorsque l’on lit “hamburger maison”, ça laisse souvent perplexe. Mais nous l’avons tout de même tenté, et, je dois dire, sans aucun regret.

Pour conclure sur une note plus légère, bien que les plats soient plus que copieux, une petite mousse au citron, ferme et légère, s’est imposée comme une évidence. Rajoutez à cela une demi bouteille de vin, un petit café et une bouteille d’eau, le tout pour une addition plus correcte à seulement 535 Dh pour deux personnes. Un sans faute !

 

Post Author: Tanger Pocket

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *