L’hôtel Rembrandt

Une chambre sur le Boulevard et le Détroit

Point de repère sur le Boulevard, artère principale de Tanger, l’Hôtel Rembrandt a été construit en 1948. A l’origine, il s’agit d’un ancien petit motel qui appartenait à la famille Toledano, des espagnols de confession juive installés ayant quitté Tanger en 1975. L’hôtel ouvre ses portes en 1950, et prend le nom de la rue qui l’abrite, aujourd’hui rebaptisée Jebha El Watania. L’hôtel a été racheté en 1979  par le Docteur Abdellatif et Monsieur M’hammed, dit les frères Benjelloun Touimi. Abdellatif Benjelloun, médecin de profession, fut le premier député de Tanger et le second a été gouverneur de la ville après l’indépendance. Les deux frères sont reconnus comme étant deux grandes figures du combat pour l’indépendance du Maroc. C’est à eux que l’on doit plusieurs modifications, telles que la piscine ou le restaurant. En 1993, Hassan, le fils, reprend l’exploitation avec le soutien de son épouse Yakout Bennis. Depuis quelques années, son fils Réda, diplômé d’une école de marketing hôtelier en France, a rejoint l’entreprise familiale pour l’épauler dans sa tâche et faire souffler un vent de renouveau.

20160920_124816Sa situation centrale permet à sa clientèle d’être à proximité de la totalité des animations et activités de la ville. Certes il n’est classé que dans la catégorie 3 étoiles, mais comme le confie son directeur, “mieux vaut être un grand dans la cour de petits que l’inverse”. S’il est vrai que les installations ne sont pas de dernière génération, l’hôtel dispose néanmoins de nombreux atouts qui encouragent les visiteurs à y revenir.

L’hôtel dispose de 70 chambres dont plusieurs suites et chambres familiales. Chacun des hébergements offre une grande superficie, avec un minimum de 24 mètres carrés. Toutes sont dotées d’une literie confortable récemment renouvelée, en plus de la climatisation, d’une télévision plasma et de salles de bains. Petit plus, la vue sur le Détroit ou le Boulevard depuis les balcons, propice à quelques sublimes photos souvenirs.

Les clients du lieu, profitent généralement du jardin : une oasis de verdure au centreville, à l’ombre des palmiers. Il abrite une belle piscine, qui permet de se rafraîchir durant les journées d’été, ou bien d’occuper les enfants dans un espace qui leur est dédié, toujours sous l’oeil vigilant du maître-nageur. Bien qu’habitué à une clientèle familiale, il propose aussi des services dédiés aux séjours professionnels, grâce à ses salles de réunions équipées pour 40 personnes, ou bien ses suites dites pro, dotées d’une connexion très haut débit et d’une imprimante.

Une cinquantaine de personnes travaillent au Rembrandt. Certains depuis fort longtemps.  La majorité fait presque partie des meubles, comme on dit. Ainsi c’est un plaisir pour beaucoup de clients de les retrouver à chacun de leurs voyages à Tanger.

26L’hôtel compte également plusieurs points de distraction et de restauration. Le Blue Pub est situé en rez-de jardin et propose une ambiance conviviale. Face à l’entrée, le salon de thé-bar, le St James, est destiné à une clientèle recherchant le calme avec une belle vue sur le littoral. Côté gastronomie, le restaurant L’ Artemis sonne comme la révélation culinaire de cette année à Tanger. La carte a été mis en place par un chef français, ayant fait ses classes dans les cuisines de prestigieux palaces. Il propose de belles assiettes à petits prix à savourer dans la sublime véranda du lieu, face à la Corniche. D’ailleurs, les commentaires des clients sont unanimes comme dans un célèbre site de voyage, où un couple n’hésite pas à écrire : “L’accueil est toujours aussi aimable et professionnel. Chambres très confortables, entretenues par un personnel disponible et impeccable. Au restaurant, un nouveau chef français prend ses marques par l’étude des produits locaux et des goûts de la clientèle. La réussite viendra et cette maison sera toujours une grande adresse à Tanger.”


rembrandt28

Post Author: Tanger Pocket

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *