Pascual De Cabo : Artiste complet et peintre classique

 

D’où venez-vous et depuis quand êtes-vous installé à Tanger ?

Je viens du monde ! Mais je suis natif de Majorque en Espagne. J’ai vécu quatre ans à Paris, puis trois ans à New-York et quatre ans au Salvador. Je ne suis à Tanger que depuis quelques mois seulement.

 

Depuis quand peignez vous le Maroc ?

Je peins depuis toujours. J’ai reçu ma première récompense à l’âge de 9 ans. Cela fait 24 ans que je m’intéresse au Maroc. Mes premières toiles sur le royaume représentaient des paysages et des vues de grandes villes telles que Fès ou Marrakech. J’aime beaucoup Tanger mais j’avoue y avoir installé mon atelier surtout en raison de la proximité de mon pays natal.

 

Quel courant artistique vous définit le mieux ?

Actuellement je me sens plus appartenir à l’école figurative. J’ai d’ailleurs été récompensé à Majorque dans cette catégorie. Mais comme tous les artistes, je suis passé par différentes périodes. Figurative certes, mais aussi hyper réaliste et même l’art contemporain, bien que je ne me suis pas retrouvé dans ce courant artistique. Je suis un artiste complet, mais surtout un peintre classique, et j’en suis fier, un adepte de la peinture sur chevalet, comme les anciens. Plusieurs livres sur mes œuvres réalisés durant ces différentes époques ont été édités.

 

Quels sujets vous inspirent ?

Paysages, natures mortes ou portraits… Je travaille uniquement les sujets que j’aime. Le regard de l’acheteur m’importe peu. Je laisse les marchands d’art spéculer, le prix de mes toiles ne m’intéresse pas. Ma richesse c’est d’avoir pu peindre toute ma vie. La seule fois où j’ai travaillé, je devais avoir 13 ans, et même là, je peignais des murs.

 

Quels artistes vous inspirent ?

J’ai travaillé aux côtés de Antonio López García, qui est surement l’un des principaux représentants de l’hyperréalisme en Europe. Mais pour moi, Velasquez est sans nul doute le plus grand artiste peintre qu’ait connu l’humanité. Je lui ai d’ailleurs consacré une série qui rend hommage à ses oeuvres dans laquelle je mets en scène ses tableaux ou bien certains de ses personnages.

 

Quel lieu préférez vous à Tanger ?

Le café central, au Petit Socco. J’aime y être, mais je n’ai encore jamais pensé le peindre pour l’instant…

Post Author: Tanger Pocket

Une pensée sur “Pascual De Cabo : Artiste complet et peintre classique

  • Raghda

    (décembre 1, 2016 - 1:39 )

    Magnifique. Ou peut-on voir son oeuvre ?

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *