Lecture : Lettres à Nour d’après Rachid Benzine - Tanger Pocket City-Guide

Détails de l'événement


« Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir ? »

Comment parler à des jeunes qui ont rejoint le camp des terroristes ? L’auteur, l’islamologue Rachid Benzine en a fait un livre et une pièce de théâtre. Islamologue et chercheur franco-marocain, Rachid Benzine fait partie de la nouvelle génération d’intellectuels qui prône un travail critique et ouvert sur le Coran. Son texte Nour, adapté sur les planches sous le titre “Lettres à Nour” raconte, sous forme de théâtre épistolaire, les échanges entre un père, intellectuel musulman pratiquant et sa fille partie en Irak rejoindre l’homme qu’elle a épousé en secret et qui est un lieutenant de Daech.

Nour a 20 ans. Élevée par un père veuf, philosophe, elle disparaît un jour pour rejoindre l’organisation de l’Etat islamique. Pendant deux ans, une correspondance va s’établir entre eux : entre ce père philosophe, épris des Lumières, persuadé que sa fille suit ses traces, et cette jeune femme qui, nourrie de connaissances, exprime sa révolte et sa soif d’un monde nouveau. Terrible et bouleversant échange entre ces deux-là qui, au-delà de l’horreur, gardent intact ce mince filet que l’on appelle l’amour. Véritable leçon de philosophie, de compréhension des mécanismes qu’utilise Daech, Rachid Benzine, dans une écriture aussi belle que douloureuse raconte ce qu’est, au-delà de tout, l’amour paternel et filial.

Samedi 5 mai 2018 à 19h

Salle de spectacle de l’Institut français de Tétouan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker